<% Function RandomNumber(intHighestNumber) Randomize RandomNumber = Int(Rnd * intHighestNumber) + 1 End Function i = RandomNumber(3) dim tableColor if i = 1 then tableColor = "#F5810E" elseif i = 2 then tableColor = "#F4C203" elseif i = 3 then tableColor = "#D1DC27" end if %> Fondation Libanaise de la Bibliothèque Nationale
Projet de relance de la bibliothèque nationale au Liban

 

Faire revivre la bibliothèque nationale, grâce à un soutien généreux de l'Etat du Qatar, consiste à faire renaître de ses cendres ce secteur culturel.

L'assistance qatarie souligne une fois de plus la profondeur des liens fraternels entre le Qatar et le Liban. Le gouvernement libanais souhaite pouvoir lier ce grand projet culturel au nom de son altesse le prince Hamad Bin Khalifa Al-Thani, et espère que l'Etat du Qatar accompagnera l'évolution du projet et supervisera l'exécution des travaux, en coordination avec le ministère de la Culture (arrêté ministériel en date du 5/1/2006).

Situation actuelle

La bibliothèque a ét é fondée en 1921. Depuis 1975, elle a subi de lourdes pertes et a été victime de pillage ; son équipe de travail s'est dispersée, et les collections de livres et de périodiques arabes et internationaux qui restaient, estimés aujourd'hui à 150000 imprimés et 3000 manuscrits, se sont éparpillées. En 1999, le ministère de la Culture a lancé un projet visant à faire revivre la bibliothèque, rénover les anciennes collections et restaurer les documents. Durant les deux dernières années, 115000 livres ont été inventoriés et restaurés ; ils sont actuellement en cours de classification et d'indexation. Et dans quelques mois à venir, la bibliothèque inaugurera ses nouveaux locaux dans un bâtiment historique qu'occupe actuellement la faculté de droit de l'Université Libanaise à Beyrouth.

 

Missions de la bibliothèque nationale

  1. La mission de rassembler le patrimoine : la bibliothèque nationale, mémoire de la nation, s'occupe de réunir le patrimoine culturel national de toutes sortes. Elle veille à le conserver, à l'organiser et à le rendre accessible au public. En outre, elle conserve les oeuvres de la pensée arabe publiées au Liban, enrichissant sa culture et façonnant son identité. L'intérêt de la bibliothèque nationale ne se limite pas aux livres, manuscrits et périodiques, mais couvre aussi tous les modes d'expression culturelle : films, photos, bandes magnétiques de musique ou de chansons populaires.
  2. La mission de revitaliser la culture: la bibliothèque nationale assure à tous les chercheurs et étudiants l'accès aux sources d'informations internationales, et ce pour développer la recherche scientifique et pour contribuer à construire l'économie du savoir. La bibliothèque joue aussi le rôle de centre culturel important et vital au coeur de la capitale, en organisant des expositions et des activités culturelles diverses qui permettent une large participation des auteurs et des artistes libanais, arabes et internationaux de façon à promouvoir la vie culturelle, dans tous ses aspects.
  3. La mission de centre spécialisé dans le domaine du livre et des bibliothèques au Liban et dans le monde arabe : la bibliothèque nationale s'intéresse à la formation continue et à l'échange d'expertises relatives aux livres et aux bibliothèques, à savoir la reliure, la restauration, la publication électronique, la conservation numérique et la bibliographie. Elle s'intéresse aussi à développer le secteur des bibliothèques en parrainant le réseau des bibliothèques publiques, en coordonnant les efforts de toutes les bibliothèques publiques au Liban, et en oeuvrant à compléter les collections et à échanger les informations. En outre, la bibliothèque nationale veille à renforcer les liens avec les grandes bibliothèques mondiales, grâce notamment aux technologies modernes.

 

Les besoins actuels pour relancer la bibliothèque nationale

  1. Réhabiliter et élargir les bâtiments sur un espace de 20000 mètres carrés environs, pour regrouper 2 millions de livres et de documents, et accueillir 500 lecteurs et chercheurs.
  2. Assurer des salles de lecture et de recherche, des dépôts pour la conservation préventive, et des laboratoires de restauration et de numérotage.
  3. Assurer des salles équipées pour les expositions, les manifestations culturelles et les conférences.
  4. Fournir aux lecteurs des équipements informatiques, et assurer l'informatisation de tous les travaux administratifs et bureautiques, ainsi que le numérotage des documents écrits, sonores et audiovisuels.
  5. Acquérir des livres et des documents divers pour combler les lacunes au niveau de la production des imprimés au Liban, et pour lancer et renforcer le processus de modernisation des collections en vue d'accompagner le progrès scientifique et culturel.

 

Projet de relance de la bibliothèque nationale : Planification

(Grâce au don généreux de son altesse Sheikh Bin Khalifa Al-Thani, prince du Qatar)

 

Objectif :

Construire, relancer et équiper la bibliothèque nationale en vue de son inauguration, ainsi que compl éter la formation des collections de livres et de documents.

 

Délai :

De janvier 2006 à juin 2008.

 

Composantes du projet :

 

a- La construction :

Restaurer et moderniser l'espace intérieur du bâtiment, construire et équiper des surfaces nouvelles dignes d'une bibliothèque grande et moderne comprenant :

  • Des surfaces et des équipements pour les documents écrits, ainsi que des ateliers de restauration, de reliure et de numérotage.
  • Des surfaces et des équipements propres aux documents non écrits : une photothèque, une bibliothèque musicale, une médiathèque, ainsi que des ateliers pour restaurer les vidéogrammes, les photos et les documents audiovisuels.
  • Des surfaces pour les salles de lecture et pour l'accès aux manuscrits et aux documents.
  • Des surfaces pour les activités culturelles : une salle de conférence, une salle de projection des films.

b- La supervision :

  • Former un comité spécial présidé par le ministre de la Culture pour superviser le projet de relance de la bibliothèque nationale, en attendant la promulgation et l'entrée en vigueur des lois et décrets nouveaux.
  • Constituer une équipe de travail de haute compétence ; choisir et former, dans le cadre du projet de relance, les responsables des différents départements de la bibliothèque.

c- L'exécution des missions :

1- La mission patrimoniale relative aux documents écrits et publiés :

  • Renforcer le dépôt légal selon le texte nouveau (projet de loi), recevoir les livres récemment publiés et récupérer la collection déposée auprès des archives nationales selon la loi de dépôt de 1995.
  • Déterminer les lacunes et collaborer avec les éditeurs pour combler le manque au niveau des oeuvres écrites et publiées depuis 1975.
  • Rechercher les publications libanaises depuis la fin du XIXème siècle et obtenir les copies originales ou des copies numériques de la part des bibliothèques qui les détiennent.
  • Rechercher les oeuvres imprimées et non publiées (livrets, manifestes).
  • Solliciter des dons quant aux productions et publications libanaises à l'étranger.
  • Conserver, restaurer et numéroter les documents pour la conservation préventive.
  • Préparer et publier une bibliographie nationale.
  • Assurer l'accès Internet aux manuscrits numériques.
  • Compléter les collections par les livres et les manuscrits qui manquent.

2- La mission patrimoniale relative aux documents non écrits : les documents audiovisuels et multimédias :

  • Compléter la bibliothèque cinématographique libanaise et la rattacher à la bibliothèque nationale.
  • Préserver les archives de « Télé Liban » de tout éparpillement ou de toute perte, et les rattacher à la bibliothèque nationale.
  • Développer les collections cinématographiques par le biais de dons et d'acquisitions.
  • Former les archives de la production musicale libanaise.